L’avant Chievo Verone – Napoli !

Nous nous retrouvons aujourd’hui pour aborder cet avant Chievo – Napoli qui se jouera pour le compte de la 21 journée de Serie A. Chievo-Napoli-diretta Déplacement facile sur le papier, mais il faut tout de fois se méfier de l’eau qui dort. Pas plus loin que cette saison, les Veronesi s’étaient imposés 0/1 chez nous grâce à un but de Maxi Lopez à la 49ème minute mais aussi grâce au gardien, Francesco Bardi, qui a sorti le match de sa vie en arrêtant notamment un pénalty d‘Higuain. Déplacement facile oui, car regardons de plus près la situation actuelle du Chievo: 18ème de Serie A ( relégable mais à 1 point de Cagliari et de l’Empoli ) et la plus mauvaise attaque de Serie A avec un très faible total de 14 buts en 20 matchs. Les Veronesi ne sont pas en reste défensivement puisqu’ils comptabilisent ( seulement ) 24 buts encaissés ( ce qui est mieux que notre Napoli qui lui en a encaissé 25 ). Méfions nous tout de même de leur duo d’attaquants Pellissier-Paloschi qui a marqué 7 buts cette saison ( soit 50% des buts du Chievo cette saison ).Sergio+Pellissier+AC+Chievo+Verona+v+Catania+jwuHxWc1sxhl Les Veronesi restent sur une série de 4 matchs sans victoire. Ils sont facilement prenables à domicile puisqu’ils n’ont remporté qu’un seul match à domicile cette saison ( 9/11/14; Chievo 2 / Cesena 1 ). Revenons sur le dernier Chievo Verone – Napoli: Chievo 2 – Napoli 4 (24′-40′ Pellissier / 13′-64′ Hamsik, 27′ Callejon, 70′ Higuain). Auteur d’un match plein, le Napoli avait su concrétiser son bon début de saison à l’image de notre Capitano, Marek Hamsik, qui avait planté un doublé mais aussi grâce aux buts de nos nouvelles recrues, Higuain et Callejon. Marek+Hamsik+AC+Chievo+Verona+v+SSC+Napoli+IzcETCwO8DWl Les convoqués pour le match demain face au Chievo sont: Rafael, Andujar, Colombo, Maggio, Britos, Albiol, Luperto, Strinic, Jorginho, Inler, Gargano, David Lopez, Callejon, Mertens, De Guzman, Gabbiadini, Hamsik, Duvan, Higuain. Henrique non sélectionné ( sûrement à cause de son départ ), Mesto non sélectionné ( blessure ) et Koulibaly suspendu. On peut apercevoir la sélection du jeune Sebastiano Luperto ( 18 ans ) qui évolue habituellement sous les couleurs de la Primavera. Il avait déjà évolué avec le groupe A lors du stage à Dimaro. Il débutera plus que probablement sur le banc mais pourrait recevoir un peu de temps de jeu si le score le permet. Composition probable du Napoli: 21ChiNap_Formazione Benitez aligne un 11 de base plutôt classique, Britos remplace logiquement Koulibaly en défense centrale, il maintient le duo Gargano-Lopez dans le milieu de terrain, aligne De Guzman sur le côté gauche qui n’est pourtant pas son poste de prédilection. Pour le reste que du classique. Souhaitons la victoire, Avanti Napoli e Forza Napoli Sempre !

Publicités

La revue de presse du 31/01/15.

teaser-revue-de-presse

  • C’est le quotidien L’Équipe qui l’annonce, Paul Georges Ntep ( France, Rennes ) serait proche du Napoli. Son agent, Jean-Christophe Cano devrait bientôt rencontrer les dirigeants Napolitains pour discuter d’un transfert pour la saison prochaine.
  • Antonio Petrazzuolo, journaliste pour le Napoli Magazine:  » Pepe Reina est prêt à baisser son salaire pour revenir au Napoli ! « .
  • Le départ d’Henrique à Cruzeiro semble acté selon le quotidien Globo ne sait tout de fois pas s’il s’agit d’un transfert définitif ou d’un prêt (avec ou sans option d’achat).
  • Encore au rayon départ, Bruno Uvini à peine revenu de son prêt de Santos au Brésil repart déjà mais cette fois ci pour le Portugal, le Sporting Portugal plus précisément.
  • La une du Corriere Dello Sport consacrée à José Callejon. «  La Roma est en difficulté, on doit en profiter. Je veux revenir au Real Madrid avec le Napoli pour les battre.  » e4404acbaefc65b80ab20d0f53b39835-66006-1422686687
  • Pour le Corriere Dello Sport, Ricardo Van Rhijn (latéral de l’Ajax d’Amsterdam) aurait été approché par le Napoli et serait préféré à Matteo Darmian pour son rapport qualité/prix.
  • Dries Mertens se confie au quotidien de la Dernière Heure:  » A chaque fois que je suis sur le banc cela fait du bruit en Belgique. Benitez part sur le principe de rotation c’est pour cela que je ne joue pas à chaque match.   »

La Primavera se prend une leçon de football face à Palerme.

C’est après son gros succès face à la Lazio (1/3) que la Primavera du Napoli recevait Palerme à domicile pour le compte de la 16ème journée du championnat (Groupe C). Contexte particulier puisque Rafa Benitez et Riccardo Bigon ont assisté à cette rencontre qui est considérée comme étant la pire jamais joué par la Primavera cette saison.

C’est dans un schéma classique que Saurini a composé, alignant ainsi la quasi totalité de ses joueurs clés au coup d’envoi du match. Seule ombre au tableau, l’absence de Bifulco sur le côté droit de l’attaque Napolitaine.

(4-3-3): Contini; Girardi, Mangiapia, Luperto, Guardiglio; Prezioso, Palmiero, Romano; Cicerello, Persano, Gaetano

Remplaçants: Gionta, Ferrara, De Simone G., Di Fiore, Frulio, Selva, Esposito, Negro, De Simone F., Lombardi, D’Ignazio.

Dès le coup d’envoi du match nous avons pu voir un Napoli offensif, Prezioso en patron du milieu a bougé les Siciliens dans les 20 premières minutes de jeu en se faufilant et tentant de nombreuses frappes malheureusement arrêtées par le très bon Alastra.

Pour le reste de la mi-temps, le match s’est calmé. De nombreux assauts offensifs des deux côtés, avec notamment un très bon Gaetano qui était sur tout les ballons pour la seconde partie de cette première période.

C’est au coup d’envoi de la seconde période que le navire à coulé, deux buts coup sur coup pour Palerme (47′ Grillo, 48′ La Gumina) ont anéanti les Napolitains. Les latéraux Napolitains sont complices sur les buts Siciliens, Girardi sur le but de Grillo et Mangiapa trop passif au niveau du centre de Bentivegna qui a amené le second but.

primaveranapolipalermo10goalpalermo

Pour ne pas arranger les choses; deux minutes seulement après le second but de Palerme,  Prezioso très nerveux, s’est vu remettre deux cartons jaunes en l’espace d’une minute synonyme de carton rouge.

primaveranapolipalermo18

Le match a ensuite été sans rebondissements. Les deux équipes se sont neutralisées jusqu’à la fin du match sans se créer de réelles occasions.

C’est donc sur le triste score de 0/2 que ce match s’est achevé. Benitez présent au match; avait pour mission de trouver le remplaçants de Radosevic, sur le départ (prêt), pour intégrer le groupe A. Plusieurs noms circulent pour palier au départ du jeune espoir Croate: Prezioso, Romano, Palmiero ou encore Gaetano.

primaveranapolipalermorafabenitez2

Les tops du match:

•Prezioso (qui malgré son carton rouge) a montré de bonnes choses dans le milieu de terrain, confirmant son statut de patron de l’équipe.

•Gaetano qui confirme sa montée en puissance. Étant élu meilleur Napolitain du match.

Les flops du match:

•La défense qui laisse à désirer. Luperto qui avait fait une bonne préparation avec le groupe pro cet été s’est montré timide dans ce match, n’allant pas aux duels et ne s’imposant pas face aux joueurs de Palerme.

©IamNaples.it (photos)

Le baromètre du mois. ( Janvier )

Honorons l’ouverture de notre site par le premier baromètre qui concernera donc le mois de Janvier. Le principe est simple, tous les mois nous ferons un rapide bilan sur les résultats de l’équipe en général, et analyserons les performances de nos joueurs, afin de voir en un coup d’oeil la dynamique de l’équipe.

Les résultats du mois :

  • Cesena 1-4 Naples
  • Naples 1-3 Juventus
  • Lazio Rome 0-1 Naples
  • Naples 2-2 Udinese ( 5-4 )
  • Naples 2-1 Genoa

( Bilan : 3V, 1N, 1D )

Une très bonne dynamique donc, l’équipe reste sur deux victoires cruciales en championnat face à deux concurrents directs pour la troisième place. Une confirmation que nous pouvons arrêter de perdre bêtement des points face aux plus petites écuries avec cette large victoire face à Cesena. La seule défaite est enregistrée face au premier du championnat, un match mal géré, pas grand chose à en redire. Du côté de la Coupe, une très mauvaise performance de l’équipe mais une qualification obtenue aux tirs aux buts face à une très belle équipe de l’Udinese malgré tout.

LES TOPS

1. Gonzalo Higuain

Aucune contestation possible, l’argentin revient au top de sa forme avec 5 buts en 5 matchs et le tir au but de la qualification face à l’Udinese. Il remonte à la seconde place du classement des buteurs avec 12 réalisations juste derrière son compatriote Carlos Tevez auteur de 13 buts.

2. Ivan Strinic

Quelle surprise ! En trois matchs le Croate nous a presque montré tout l’étendue de son talent. Un premier match face à la Lazio n’était pas une chose facile, mais il a parfaitement su relever le défi en rendant Candreva complètement inoffensif. Des bases défensives solides et un apport offensif qui reste à régler, aucun doute, Strinic pourra apporter gros à l’équipe.

3. Marek Hamsik

C’est le Marek qu’on aime. Le Slovaque s’est enfin réveillé et prend du plaisir sur le terrain c’est évident. Une passe décisive contre Cesena, et même un but qu’on lui a finalement retiré au profit d’un csc du défenseur, une belle entrée face à la Lazio, un but stratosphérique en Coupe d’Italie, et enfin un match propre et sérieux contre le Genoa. En espérant que notre Capitano garde cette forme pour longtemps, car c’est un vrai plaisir à le regarder jouer quand il est comme ça !

LES FLOPS

1. La défense

Encore et toujours les mêmes problèmes … Un manque de communication cruel entre les différents défenseurs qui se succèdent et se ressemblent. 7 buts en 5 matchs c’est beaucoup trop pour une équipe qui visent les sommets du championnat italien. Un  » clean sheet  » en revanche contre la Lazio de Rome, ce qui n’est pas rien, et deux exceptions ce mois-ci, Strinic, qui fait parti des tops, et Mesto, qui montre toujours autant d’envie en vieux briscard qu’il est, en allant même sauver sur la ligne un but potentiel de l’Udinese en Coupe.

2. Jonathan De Guzman

Un petit coup de moins bien pour notre Hollandais. Il travaille beaucoup entre l’attaque et le milieu de terrain, l’envie est là, l’efficacité beaucoup moins ce mois-ci, beaucoup en échec lors du dernier geste. Un but du 2-1 manqué face à l’Udinese, le but du break manqué face au Genoa,  » De Guz’  » doit retrouver son tranchant que nous avons pu admirer en Europa League, rien de préoccupant toutefois.

3. Dries Mertens

Mais où est passé notre petit Belge qui prenait feu en un instant ? Un peu le même soucis que De Guzman, Dries travail beaucoup sur le terrain, mais finalement un peu dans le vide. Les mauvais choix au mauvais moment, la tentative solitaire plutôt que la passe décisive, le dribble en trop, un penalty manqué face à l’Udinese, ce n’était vraiment pas le mois de notre petit ailier. Rafael Benitez devrait méditer sur comment réellement utiliser Mertens, car en comparant ses statistiques lors qu’il début le match et lors qu’il entre en cours de match, on peut se rendre compte d’une différence flagrante.

Capture d’écran 2015-01-28 à 02.25.46