Genoa – Napoli; l’amour foot.

A l’heure d’un football où l’antagonisme entre les groupes de supporters est de plus en plus important, voilà maintenant plus de 34 ans que les tifosi du Napoli et ceux du Genoa ont décidé de se jumeler. Trente quatre ans d’amitié, de passion et d’histoire qui en font le plus vieux jumelage d’Italie.

182342827-f75f310a-9a51-4285-8649-a7b9f4a1377b

Genovesi et Napolitains fêtant les 30 ans de leur jumelage, en 2012.

L’origine du jumelage :

Nous sommes le 16 mai 1982, c’est la dernière journée la saison 81/82 de Série A. La Juve est assurée de remporter son 20° Scudetto et le Napoli lui, jouera la Coupe UEFA. Concernant le maintien en revanche, rien n’est fait car le Milan AC, Cagliari et le Genoa sont au coude-à-coude pour ne pas descendre en Série B. Pour se maintenir le Milan AC doit battre Cesena et espérer une défaite du Genoa qui se déplace au San Paolo.

Le Milan AC gagne son match (3-2) tandis que le Genoa est en train de perdre 2-1 à Naples et donc de descendre à l’échelon inférieur. Et c’est alors tout le San Paolo qui se mit à pousser derrière les joueurs du Genoa pour espérer une égalisation. 85° minute, le défenseur du Genoa Mario Faccenda surgit pour égaliser et c’est tout un stade (Napolitains et Genovesi) qui explose. Le Genoa se maintient et envoie le Milan AC, en Série B.

Le bonheur du 10 juin 2007 :

Le 10 juin 2007 marque certainement l’apogée de ce jumelage. Le Napoli et le Genoa se retrouvent (encore) face à face, à l’ultime journée de championnat. En Série B. Car les deux clubs ne vivent pas les instants les plus glorieux de leur histoire et n’ont plus connu l’élite depuis quelques années déjà. Mais l’histoire va quand même s’écrire en cette belle après midi ensoleillée dans un Luigi-Ferraris à guichets fermés.
Avant le match le Napoli est second (synonyme d’accession en Série A) avec 1 point d’avance sur le Genoa troisième (synonyme de Play-Off). Mais si Piacenza – à la 4° place – ne gagne pas son match, un match nul enverrait automatiquement les deux meilleurs amis du football italien en Série A.

A la 30° minute, Piacenza ouvre le score alors que le Genoa et le Napoli se neutralisent 0-0. A cet instant le Napoli est en Série A, alors que le Genoa devrait passer par les Play-Off. Et à la 65° minute, c’est tout le Luigi-Ferraris qui explose, non pas pour un but du Genoa, mais car Piacenza vient de se faire égaliser. Rien ne se passera plus à Piacenza. Et lorsque la fin du match est sifflée à Piacenza sur le score de 1-1, il reste encore quelques minutes à jouer à Gênes (0-0). Des minutes en trop pour les tifosi, qui envahissent le terrain impatients de fêter la montée. Les joueurs l’on compris. Les policiers ramènent les supporters derrière le but, afin de terminer le match, dans ce qui ressemblera plus à un entraînement de passes entre les quatre défenseurs du Genoa qu’autre chose. Qu’importe, l’important n’est pas là. L’arbitre siffle trois fois, les tifosi des deux équipes envahissent le stade, chantent, enlacent les joueurs… Le Genoa et le Napoli retrouvent l’élite, ensemble.

genoapoli

Chaque match est l’occasion d’honorer ce jumelage historique.

Une amitié unique donc, pour un jumelage historique entre les deux tifoserie. Et nul doute que ce soir encore, Gênes chantera Naples et Naples chantera Gênes, dans une ambiance bien loin des clichés Ultras. Le football que l’on aime. Dolce vita.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s